Comment se débarrasser des odeurs de cuisine

Lors de la préparation de plats, on n’est pas à l’abri de brulée surtout lorsqu’on est amené à faire plusieurs tâches ménagères en même temps. Ce problème d’odeurs de cuisson, qu’elles soient bonnes ou mauvaises, est d’autant plus problématique lorsqu’on doit recevoir des invités. Pour une cuisine ouverte, l’odeur peut empester toutes les pièces. Et il faut croire que certaines odeurs peuvent être persistantes en plus d’être déjà désagréables. En effet, elles peuvent s’imprégner dans le plancher, la hotte de cuisinière, le conduit de ventilation et même les tissus. Ces odeurs ne s’évacuent pas même en faisant fonctionner la hotte de la gazinière ou en ouvrant grand la fenêtre pour qu’il y ait un courant d’air. Plusieurs astuces sont connues pour enlever odeur de brulé dans un plat ou se débarrasser de ces mauvaises odeurs de cuisine.

mauvaise odeur

Les odeurs de brulée

L’odeur de brulée est une des odeurs courantes en cuisine. On n’est jamais à l’abri d’un plat qui brûle par manque d’attention. Pour éliminer l’odeur qui envahit la pièce, le vinaigre blanc est le remède miracle. Le vinaigre blanc absorbe les mauvaises odeurs de toutes les préparations culinaires, dont les odeurs de brulée, de poisson, de fromage ou encore de friture. Dans un premier temps, il suffit de placer un bol de vinaigre blanc sur la table ou sur un plan de travail. Le vinaigre blanc devra absorber l’odeur de brulée. Le cas échéant, il faut bouillir le vinaigre blanc dans une casserole non couverte. Les vapeurs vont absorber les mauvaises odeurs persistantes. Rappelons que le vinaigre blanc est reconnu pour son effet détartrant de vitre et de robinetterie. Le clou de girofle et le citron sont aussi efficaces pour absorber les mauvaises odeurs dans la maison. Il convient de bouillir un peu d’eau, du jus de citron et quelques clous de girofle dans une casserole.

Quelques astuces pour les autres odeurs de cuisine

L’odeur de brulée n’est qu’une des mauvaises odeurs qui peuvent imprégner la cuisine. Bonnes ou mauvaises, les odeurs de certains plats comme la tartiflette, le bœuf bourguignon, les croquettes au fromage, le velouté de légumes, le tiramisu ou encore les frites peuvent aussi empester la maison pendant plusieurs heures, voire même plusieurs jours.

  • L’odeur de friture

Pour éliminer l’odeur de friture qui envahit la maison, le vinaigre blanc est encore une fois la meilleure solution. Il suffit de déposer un bol de vinaigre blanc sur la table.

  • L’odeur de poisson

Comme tout le monde le sait, l’odeur de poisson est persistante si on ne prend pas la peine de bien nettoyer le plan de travail et les ustensiles de cuisine après sa préparation. Pour éliminer efficacement l’odeur de poisson, il suffit de porter le vinaigre blanc à ébullition et laisser les vapeurs l’absorber. La cannelle est aussi efficace contre l’odeur de poisson. Il faut également faire bouillir de l’eau et du bâton de cannelle.

  • L’odeur de fromage

La persistance des odeurs de fromage peut devenir désagréable. La solution pour se débarrasser de cette odeur est de bouillir d’eau et une poignée de thym.

  • L’odeur de poubelle

L’odeur de poubelle est mauvaise, voire même irritante. Il faut saupoudrer du bicarbonate de soude dans le fond de la poubelle pour se débarrasser efficacement des odeurs nauséabondes.

Astuce supplémentaires pour enlever les mauvaises odeurs

EPI, optimiser les connaissances et les compétences des collèges

Les enseignements complémentaires ont connu quelques changements au cours de ces dernières années. Nous proposons sur ce site les informations que les directeurs d’établissement, les responsables pédagogiques, les enseignants et les parents doivent savoir sur le nouveau programme. L’EPI (enseignement pratique interdisciplinaire), au côté de l’AP (accompagnement personnalisé), fait partie des enseignements complémentaires. Ces deux enseignements complémentaires sont introduits par la réforme des collèges de 2016 et applicables depuis la rentrée scolaire 2017.

Les enseignements complémentaires

Depuis la rentrée 2017, les enseignements complémentaires ont pris la forme de temps d’accompagnement personnalisé (AP) ou d’enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI). Ce site informatif concerne plus particulièrement les EPI que le ministère a maintenus pour le cycle 4 (classes de cinquième au troisième). Toutefois, les enseignants peuvent mener des EPI dès le sixième s’ils le souhaitent à condition que la répartition des EPI et AP est identique pour tous les élèves d’un niveau. L’horaire hebdomadaire dédié aux enseignements complémentaires est de 3 heures en sixième et de 4 heures en cycle 4.

Les huit thèmes ne sont plus obligatoires. Toutefois, tout élève doit avoir suivi au moins une fois chacune des formes d’enseignement complémentaire à l’issue du cycle 4. Pour les contenus, les enseignements complémentaires sont établis selon les objectifs de connaissances, de compétences, de culture et des programmes des cycles concernés.

Intérêt des EPI

Depuis la rentrée 2017, toutes les disciplines peuvent proposer des EPI. L’objectif des enseignements pratiques interdisciplinaires est de construire et d’approfondir les connaissances et les compétences des collèges par une démarche de projet qui devra aboutir à une réalisation concrète, individuelle ou collective. Les ressources sont particulièrement conçues et réalisées par des groupes d’experts en partenariat avec l’inspection générale de l’éducation nationale. A la suite du croisement des différents enseignements, inscrits dans le cadre des thématiques définies précédemment, l’Education Nationale espère octroyer plus de sens aux acquis et une approche plus concrète. Les élèves devront profiter de ces approches pour mieux comprendre l’utilité des différents enseignements reçus au collège. Ils pourront ensuite s’en servir dans une situation de la vie courante, et ce dès les années universitaires.

Plusieurs matières dans un seul cours

Les Enseignements Pratiques Interdisciplinaires constituent de nouveaux enseignements introduits par la Réforme des Collèges de la rentrée 2016. Les EPI ont la particularité de proposer aux collégiens un apprentissage plus transversal et concret. Plusieurs matières interviennent dans un seul cours, comme le français et le dessin avec la géographie par exemple. L’objectif est de pouvoir améliorer la maîtrise de certaines compétences, comme les langues vivantes ou encore les outils numériques. Les EPI mobilisent donc au moins deux disciplines pour conduire à une réalisation concrète, individuelle ou collective.

Notre intervention

Nous ambitionnons de fournir toutes les informations à connaître sur les enseignements complémentaires et leur mise en œuvre, notamment les EPI. En plus de son caractère obligatoire, cette forme d’enseignement est intéressante comme elle permet de construire et d’approfondir des connaissances et des compétences des élèves. Notre rôle est donc d’informer et aider les équipes pédagogiques sur la mise en œuvre des EPI dans le cadre d’un travail interdisciplinaire au service des compétences élaborées à partir du socle commun et des programmes d’enseignement déjà en place.…